guilde des plantes compagnes

ParEvelyne Mari

guilde des plantes compagnes

Méthode de jardinage : guilde des plantes compagnes du Troc Sel Roi Morvan

Ce guilde des plantes compagnes appelé aussi guilde du compagnonnage vous sera d’une grande utilité pour associer astucieusement vos légumes dans vos jardins.
L’étape d’associations de plantes permet de protéger vos cultures naturellement et de leur apporter les nutriments nécessaires à leur bonne croissance.
En prenant en compte les plantes qui ont des besoins complémentaires, vous pouvez créez des cultures polyvalentes, fonctionnelles et qui deviennent auto-suffisantes.

guilde des plantes compagnes du troc sel roi morvan.jpg
guilde des plantes compagnes du troc sel roi morvan

Dans ce guilde de compagnonnage, vous constaterez que plusieurs plantes cohabitent sur une même planche et que chacune rend service à sa voisine. En s’apportant mutuellement les nutriments nécessaires, un rôle protecteur contre les attaques de ravageurs et des maladies, et bien plus encore…
Ce travail consiste à occuper le plus possible d’espace tout en créant une symbiose comme dans un sous bois. Ainsi, les plantes y puisent facilement leurs nutriments sans s’épuiser. Pas besoin de rajouter d’engrais polluants ou autres traitements chimiques. Autrement dit, avec une intervention minime du jardinier.

Quels sont les avantages d’utiliser des plantes compagnes ?

Tout d’abord, le guilde des plantes compagnes vous sera utile de plusieurs manières :

Votre sol est couvert et naturellement fertilisé.
Cela permet aussi de contrôler intelligemment les ravageurs et les maladies cryptogamiques.
Ensuite, vous attirez les insectes pollinisateurs.
De plus, votre récolte sera abondantes et beaucoup plus saine pour le plaisir des yeux et du palais.
Par ailleurs, plus besoin de labourer ou de s’échiner en bêchant.
Enfin, cela réduit et espace les arrosages… Et bien au delà de ça !

A quoi sert le guilde des plantes compagnes ?

En premier lieu, ce guilde à pour but de vous aider à faire vos propres choix afin de mieux vous guider dans la conception d’un jardin potager biodynamique.
Ensuite, à partir de ce guilde du compagnonnage, vous pourrez réaliser le votre aisément en prenant en compte vos propres goûts mais aussi vos besoins personnels.
Cependant, avant de vous attaquer au potager, il est nécessaire d’étudier de près les groupes de légumes afin de les différencier pour créer vos futures associations.

Comment différencier les groupes de plantes ?

Pour comprendre, il faut savoir que les plantes sont classées en 3 Groupes bien définit. Elles n’ont pas toutes les mêmes fonctions ni les mêmes besoins. Certaines se plaisent ensemble alors que d’autres se nuisent entre elles. Alors pour les différencier, le guilde du compagnonnage vous aidera dans ce travail un peu délicat. Voici le classement des groupes de plantes :
1- Légumes feuilles
2-Légumes racines
3-Légumes fruits et graines

A quoi servent les associations de plantes ?

L’association de plantes au potager permet de créer une symbiose entre elles et de protéger les cultures en leur fournissant des barrières naturelles.
Cependant, il existe de nombreuses associations possibles !
Toutefois, vous pouvez puiser dans ce guilde du compagnonnage afin de créer une chaine biodynamique naturelle dans votre jardin. De cette manière, vous pouvez composer vos associations plus facilement sans avoir à chercher des heures. D’autre part, vous Découvrirez quelles sont les bonnes associations possibles mais aussi éviter les mauvaises.

Enfin, cela vous aidera à comprendre comment composer des étages supérieurs pour faciliter la pousse d’autres plantes potagères.
Les pollinisateurs feront mieux leur travail car ils seront bien nourri.
Vous pourrez mieux répartir vos groupes de légumes entre eux.
Certaines plantes vous aideront à fixer l’azote dans le sol.

Vous l’avez compris, en utilisant cette méthode de jardinage associé au guilde des plantes compagnes, vous contribuerez à l’amélioration de la structure du sol tout en créant une symbiose parfaite entre le bactéries profondes et celles des couches intermédiaires.
Vous jouerez sur les étages afin de favoriser l’ombre pour les plantes qui brulent au soleil.
Votre couvre sol sera naturel et comestible à la fois.
Vous n’aurez pas besoin d’arroser aussi souvent vos légumes car le sol reste frais.
La structure de votre sol s’améliorera chaque année.
Plus besoin de labourer, les vers feront le travail pour vous.
Vous aurez un mulch naturel pour couvrir votre sol.
Les bactéries profonde s’épuiseront moins vite pour jouer leur rôle de transformateurs.
Chacun fait son travail et tout le monde est content 🙂

Résumé

Dans cet article je vous ai fait découvrir le guilde des plantes compagnes, je vous ai parler de la diversité des plantes et de leurs compagnons associés, de la culture en étage, des fonctions utiles grâce à cette association, de la protection naturelle des cultures, de la pollinisation, de la couverture du sol pour retenir l’eau, de la redistribution des nutriments issue de la transformation du sol et de la symbiose des plantes entre elles.

Conclusion

Une grande diversité de plantes associées permet de jouer sur les étages, de rajouter de nouvelles fonctions à votre potager, de protéger vos cultures, de nourrir vos légumes sans apports chimique, d’éviter l’évaporation de l’eau par temps chaud en couvrant le sol, de nourrir la terre avec les déchets verts et d’apporter les minéraux nécessaires grâce à la symbiose des plantes.

Le guilde des plantes compagnes sera bientôt disponible en téléchargement.

Que pensez-vous du guide des plantes compagnes ? Utilisez-vous cette méthode pour vos cultures potagères ?

Un partage peut nous permettre de faire grandir notre communauté ! Partagez ceci avec votre entourage et véhiculez notre message sur vos réseaux sociaux. Merci pour votre contribution 🙂

À propos de l’auteur

Evelyne Mari administrator

Passionnée de nouvelles technologies et autodidacte, je suis pour le partage du savoir et des connaissances afin que chacun puisse s'épanouir au travers de l'apprentissage libre. C'est de cette manière que j'ai appris à utiliser Wordpress, à développer des sites web sous Bootstrap, mais aussi les techniques de référencement naturel et le marketing numérique... Évelyne Mari